Date de constitution de l’organisme : 19 juillet 2009 au nom de « ODCIP-OSDIP »

Date de prorogation et changement de nom de l’organisme : 19 décembre 2013, nouveau nom de « RPNFE-AFBTP»
Membres fondateurs :

  • PHILIPPE DIEUDONNÉ
  • ALOYS SIRABAHENDA
  • HAMZA SADI
  • HENRY MOREAU
  • MAXIMILIEN SIKUBWABO

Historique

L’organisme est fondé en 2009 suite aux nombreuses discussions et réflexions entre un médecin de 20 ans de carrière Dr. Hamza Sadi et quatre récipiendaires de Maitres en gestion de projet (Philippe Dieudonné et Henry Moreau, originaires d’Haïti ; Maximilien Sikubwabo, originaire du Rwanda et Aloys Sirabahenda, originaire du Burundi). Les discussions et réflexions ont portés sur l’intégration professionnelle par les immigrants formés à l’étranger, sur le fonctionnement des ordres professionnels au Canada et sur les blocages auxquels sont confrontés les professionnels nés et formés préalablement à l’étranger.

Il était question de réfléchir pour adresser cette problématique par le biais du plaidoyer auprès des décideurs et des employeurs et l’offre d’outils à l’immigrant professionnel pour qu’il puisse mieux naviguer à travers le système, tout en privilégiant l’auto emplois et l’entreprenariat. Nul n’est besoin de revenir sur les cas non anecdotiques de médecins conducteurs de taxi, d’ingénieurs de plancher (balayeurs), d’enseignants, suppléant à vie et autres professionnels, réduits au statut de demandeurs d’emplois perpétuels et qui s’établissent de façon durable sur l’assistance financière.

Parmi nous il y avait des Ingénieurs, des médecins et des économistes formés en dehors du Canada qui ont opté pour la reprise ou la poursuite de nouvelles études au Canada pour augmenter les chances de succès sur le marché du travail canadien.

En fait, dans le but de partager nos vécus avec d’autres professionnels et les inciter à optimiser leurs compétences au Canada pour une meilleure intégration socio professionnelle au Canada, nous avions créé cet organisme.

De l’ODCIP (Organisation pour le développement des compétences et l’intégration des professionnels) son premier nom dès la réception de la lettre patente le 19 juillet 2010 à RPNFE (regroupement des professionnels nés ou formés à l’étranger) sa dénomination actuelle, l’organisme a pu se faire connaître dans la région. Toutefois, au-delà de cette reconnaissance et visibilité, le RPNFE fait face à une faiblesse de ressources financières pour réaliser pleinement ses objectifs, sa mission ainsi que des projets qui lui permettraient d’avoir plus d’impact sur ces cibles de prédilection et contribuer par ce fait au développement de la communauté d’accueil.