Âgée de 43 ans, Ferline Regis fait figure de vétéran, au sein de la septième cohorte de « La Voix ». Née en Haïti, elle a migré à Ottawa en 1997, laissant derrière elle ses parents et ses quatre frères et sœur, pour travailler et étudier (en musique et en administration des arts).

Cette mezzo-soprano se fait remarquer en 2013 dans le cadre du Concours Ontario Pop, dont elle sera finaliste. Deux ans plus tard, elle lance un premier album, Tout a changé, sur lequel se mêlent ses sources d’inspiration : gospel, jazz, musique afro-antillaise, kompa haïtienne, contemporain. Ce disque bilingue lui ouvrira les « portes » du Centre national des Arts, puis lui permettra de participer au Bluesfest et aux festivités nationales sur la Colline du parlement, ainsi qu’à de nombreux spectacles humanitaires. 

(Extrait, journal Le Droit 13 avril 2019 4h00)

WPGrow